4 critères pour sélectionner votre chaussure de running

4 critères pour sélectionner votre chaussure de running

17/02/2022 0 Par René

Que vous soyez passionnés de course à pied, que vous soyez un athlète averti ou que vous courriez juste pour essayer de décompresser et garder la forme, vous devez avoir de bons équipements pour faciliter votre exercice. La chaussure de course est un indispensable pour cette activité. Quels sont les critères pour choisir la paire qui vous convient ?

Le poids et le type de foulée

Vous pesez moins de 75 kg, optez pour un modèle de chaussures de moins de 350 grammes. Si votre poids corporel excède 75 kg, choisissez un modèle de plus de 350 grammes. Le type de foulée est un critère déterminant pour choisir la bonne chaussure de running. On distingue trois types de foulées : la foulée universelle (50 % des coureurs) lorsque votre foulée est équilibrée et votre pied stable, la foulée pronatrice (40 % des coureurs) lorsque votre pied se déverse vers l’intérieur et la foulée supinatrice (10 % des coureurs) lorsque votre pied se déverse vers l’extérieur. Les zones les plus usées sur vos précédentes chaussures de courses vous aideront à en savoir plus.

S’il s’agit de votre premier achat, optez pour les chaussures foulées universelles. Elles s’adaptent à toutes les foulées et peuvent facilement accueillir les semelles orthopédiques. Elles offrent un bon amorti et une bonne souplesse. Elles offrent assez de rigidité pour stabiliser correctement le pied. Ce sont les plus recommandées par les podologues.

femme running

Le terrain de pratique

Vous devez impérativement penser à votre terrain de pratique lorsque vous choisissez votre paire de running. Sur un terrain meuble, une paire de chaussures plutôt rigide et crantée sera meilleure pour augmenter la stabilité du pied et une bonne accroche pour s’adapter aux irrégularités du sol. Sur un terrain bitumé, optez pour une paire de chaussures avec une semelle épaisse pour apporter l’amorti, le dynamisme et la légèreté nécessaire et pour protéger vos articulations des chocs.

La hauteur de la semelle

La hauteur de la semelle c’est-à-dire la quantité de matière entre votre pied et le sol est un facteur à prendre en compte pour que vos séances de course se déroulent bien. Certaines chaussures de course peuvent offrir un amorti très minimaliste, d’autres un amortit moyen ou un amortit maximal. Vous devez choisir vos chaussures en fonction des sensations que vous aimez avoir lorsque vous courrez. Si vous aimez sentir le sol comme si vous courriez pieds nus, choisissez une hauteur faible. Si vous recherchez du confort avec une bonne protection contre les chocs, optez pour des chaussures bien amorties, ou une hauteur de semelle moyenne ou élevée.

L’inclinaison talons-orteils ou drop talon-orteils

L’inclinaison talons-orteils est un facteur qui peut également influencer votre course. Elle représente la différence entre l’épaisseur de la semelle sous le talon et l’épaisseur de la semelle sous l’avant-pied. En majorité, les chaussures de course sont plus épaisses au niveau du talon. Cela s’explique par le fait que chez la plupart des coureurs, le talon est la première partie du pied à toucher le sol. On retrouve également des chaussures avec un drop talon-orteils plus faible. Elles ont une épaisseur plus uniforme sur toute la longueur de la semelle. Elles sont adaptées aux coureurs, dont le milieu ou l’avant du pied touche le sol en premier.