arthrose dos

À cause de l’arthrose cervicale, le patient souffre d’une rigidité de la nuque et des maux de tête, mais l’arthrose du dos cause plus de douleurs surtout la douleur dans le bas du dos. La meilleure solution pour soulager ces douleurs au quotidien est de combiner plusieurs solutions. En effet, la lombarthrose est l’arthrose la plus fréquente dont les symptômes sont plus sévères que ceux des autres. Qu’est-ce que l’arthrose lombaire et comment soigner l’arthrose du dos?

Qu’est-ce que l’arthrose lombaire?

L’arthrose lombaire est une usure chronique des cartilages des articulations dans les vertèbres lombaires. Les disques intervertébraux et les facettes articulaires sont toutes victimes de cette usure. Cette pathologie se localise dans la partie basse du corps (bas du dos) qui est très sollicitée pour supporter une grande partie du poids du corps pendant les activités quotidiennes: sports, déménagement, musculation…

La lombarthrose se trouve au niveau de la 5e vertèbre lombaire ou L5. Elle apparaît souvent chez les personnes âgées entre 65 et 75 ans. Mais elle peut également survenir avant cet âge dans certains cas.

Quels sont les symptômes de la lombarthrose?

L’arthrose lombaire se manifeste principalement par:

  • Des douleurs dans le bas du dos: lombalgie
  • La raideur articulaire qui entraîne par la suite une diminution de la mobilité lombaire

Au fur et à mesure que la personne effectue des mouvements et des exercices physiques, l’intensité des douleurs augmente. Cependant, au cas où la pathologie comprime les nerfs, le patient va également souffrir d’une sciatique pouvant entraîner des douleurs dans les jambes et les orteils. D’autre part, l’arthrose lombaire peut être combinée à une hernie discale.

Comment faire le diagnostic de la lombarthrose?

Pour diagnostiquer l’arthrose lombaire, le médecin commence par l’observation du patient et de ses douleurs lombaires. De nombreux facteurs sont pris en compte: âge, antécédents, douleurs lombaires et l’origine des douleurs. Ensuite, il fera un examen clinique afin de tester la souplesse du dos et les réflexes des membres inférieurs. Tout est évalué pour établir un diagnostic clair: force musculaire, détection de la douleur tout au long du nerf sciatique en utilisant la manœuvre de Lasègue.

Quand l’examen clinique est terminé, le médecin vous demande de faire d’autres examens comme radiographie afin de confirmer son diagnostic. Le recours au scanner ou à l’IRM n’est nécessaire que s’il a envie de mettre en évidence une hernie discale.

Comment soigner l’arthrose du dos?

Il existe plusieurs solutions pouvant être adoptées pour soigner l’arthrose du dos.

Les médicaments

Sachez que l’arthrose ne peut pas être guérie, mais vous avez la possibilité de soulager les douleurs avec un traitement médicamenteux. Vous devez alors arrêter les activités et prendre des antalgiques. Le médecin vous prescrit du paracétamol et des anti-inflammatoires. À cela s’ajoutent les myorelaxants afin de prévenir les éventuelles complications.

Les infiltrations

Au cas où l’arthrose lombaire est accompagnée d’une sciatique ou si les douleurs sont persistantes, les infiltrations des corticoïdes à proximité de la zone touchée par l’arthrose sont les meilleures solutions à adopter. Même s’il y a peu d’études menées sur le sujet, vous devez savoir que cela a pu soulager deux patients sur trois pendant quelques semaines. L’intervention chirurgicale n’est envisagée que si la pathologie évolue et entraîne l’invalidité du patient.

La kinésithérapie

Afin de restaurer la souplesse et renforcer les muscles de votre dos, la kinésithérapie est nécessaire. Mais elle est également efficace pour renforcer les muscles de la paroi abdominale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.