Samedi 24 octobre aura lieu le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid à l’occasion de la 7ème journée du championnat espagnol. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 16h00 au Stade du Camp Nou. Dans ce choc opposant deux géants en mal de confiance, difficile d’établir un pronostic Barcelone Real Madrid.

Barcelone retrouve quelques couleurs grâce à Koeman

C’est peu dire que le quart de finale de Ligue des Champions perdu en août dernier face au Bayern Munich (2-8) a fait l’effet d’un séisme en Catalogne. Ce traumatisme semble constituer le point d’orgue d’une longue décadence barcelonaise, qui n’est plus capable de remporter de coupe d’Europe depuis 2015 et qui a cédé son titre de champion d’Espagne au Real Madrid la saison dernière.

Néanmoins, les conséquences de cette humiliation en mondovision n’ont pas été aussi radicales que l’on pouvait s’y attendre. Bartomeu est toujours président du club, Messi n’est finalement pas parti, les cadres en déclin (Piqué, Busquets, Alba) non plus. Peut-on donc réellement parler de révolution du côté du FC Barcelone ?

En réalité, pas vraiment. L’arrivée du coach néerlandais Ronald Koeman a certes insufflé un nouvel élan dans l’effectif, mais il n’a pas bouleversé la hiérarchie pour autant. Il existe même une certaine continuité avec le travail effectué par Quique Setién l’an dernier : l’éclosion des jeunes pépites comme Ansu Fati, l’équipe qui tourne autour de Messi, la mise de côté d’Antoine Griezmann…

Sous cet angle, il est difficile d’envisager sereinement la suite de cette saison barcelonaise, qui ressemble plutôt à une saison de transition. Actuellement neuvième de Liga après quatre journées, les Blaugranas ont toutefois brillamment réussi leur entrée en Ligue des Champions, en s’imposant mardi face aux Hongrois de Ferencváros (5-1).

Les désillusions s’enchaînent pour le Real Madrid

Si les maux du FC Barcelone semblent plus profonds, on ne peut pas affirmer pour autant que le Real Madrid se porte mieux. Le champion d’Espagne en titre est présent sur le podium du championnat (à la troisième place), mais il a connu en quelques jours ses deux premières défaites de la saison. Samedi 17 octobre, il s’est fait surprendre à domicile face au promu Cadix (0-1).

En milieu de semaine, à l’occasion de son entrée en lice en Ligue des Champions, le Real s’est encore fait surprendre à domicile, cette fois par les Ukrainiens du FC Shakhtar Donetsk (2-3). A la mi-temps, les Merengue étaient tout de même menés 0-3 par une équipe privée de nombreux cadres testés positifs au Covid-19. Comment expliquer ces trous d’airs venant d’une équipe taillée pour marcher sur le toit de l’Europe ?

Peut-on y voir les limites de l’effet Zidane, ou de certains cadres vieillissants (Benzema, Kroos, Modric) ? Il faudra certainement attendre quelques mois avant de pouvoir répondre clairement à ces questions. Cependant, le Clasico de samedi face au FC Barcelone s’annonce déjà décisif dans la saison des deux équipes. Celui qui perdra ne sera pas forcément condamné, mais celui qui l’emportera prendra une première option sur son principal concurrent pour le titre suprême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.